Mon Général,

Mon Colonel,

Mes chers amis,

Mes chers collègues,

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

 

Mercie d’avoir répondu à cette invitation surprise pour venir trinquer le dernier verre avant mon départ à la retraite.

Je profite de ce moment important qui marque un tournant de ma vie pour exprimer mes sentiments, car çà fait 30 ans que je suis en France, et je n’ai jamais eu l’occasion de le faire publiquement.

Tout d’abord, je tiens à témoigner de ma gratitude à la France qui m’a accueilli lorsque je suis venu frapper à sa porte, après avoir quitté mon pays natal, et qui a donné une suite favorable à ma demande de naturalisation ; ce qui m’a permis de devenir un citoyen français à part entière.

Ensuite, je remercie l’État Major de l’Armée de l’Air, d’avoir accepté mon intégration au sein de sa grande famille, en particulier, le C.I.E.H 00.341 « Maurienne », que j’ai le plaisir de servir depuis plus de 27 ans et demi.

Pendant cette période, que ce soit dans le contexte professionnel, ou extra-professionnel, je n’ai reçu que des témoignages de sympathie, d’amitié et de courtoisie à mon égard. Cela me réchauffe le cœur et je vous en remercie.

Dans quelques jours, je quitterai mon travail avec beaucoup de regret, et, je vous quitterai avec beaucoup de tristesse.

Je reste dans la région, où le travail m’a appelé, car mes enfants, et petits-enfants ici présents sont installés à Toulouse. J’espère que j’aurai le plaisir de vous revoir de temps en temps, ma porte étant toujours ouverte.

Mon cœur est aussi en Savoie, où j’ai connu mon épouse en 1963, et, qui m’a suivie dans mon pays pendant plus de 10 ans. Merci à sa famille, qui m’a bien accepté, et bien entouré lors de notre retour précipité en France en 1973. Je ne peux que les aimer.

Pour terminer, je remercie tous mes amis et collègues, surtout les LCL SANSU et LAPLANE qui ont eu la gentillesse d’organiser et m’offrir cette réception à mon insu.

Je remercie infiniment tous ceux qui ont pris le temps de venir de loin, pour me dire, au revoir et où je réponds avec pleins d’émotions « Bravo !..» et encore merci.

 

Maintenant, je vous invite à lever votre verre, au nom de l’Amitié.