Coxyde

                     2010

 

                        

 

 

 

 

 

 

Bien qu'assumée par des unités des forces armées, la mission de recherche et de sauvetage reste avant tout un service à la nation. En Belgique, elle incombe au  40e escadron SAR et à l'Heli Flight de Coxyde où s'est déroulé du 17 au 21 mai un SAR Meet regroupant plusieurs unités .

Six pays membres de l'OTAN ont chacun envoyé un hélicoptère spécialisé dans la recherche et le sauvetage sur terre et en mer. Français (SA330 Puma de l'Escadron 1/67 Pyrénées), Espagnols (SA330 du 801 Sqn), Néerlandais (Agusta-Bell 412 du 303 Sqn), Allemands (Sea King Mk41 du MFG 5), Polonais (Mi-8 du 2nd Transport and Liaision Squadron) et Italiens (HH-3F du 83° Centro) ont été accueillis par leurs homologues belges du 40e escadron équipé de Sea King. La formation britannique, de son côté, a dû se désister à cause du nuage de cendres islandais.


Un tel exercice, organisé au niveau international, présente de multiples intérêts. Il permet aux différents participants de confronter les techniques et procédures qu'ils mettent en œuvre et de partager leurs expériences. Il permet également, dans le cadre d'une saine compétition, de mettre en avant l'esprit d'équipe, un aspect essentiel dans les opérations de sauvetage.

 

Les Flandres

MK 48 "Seaking" du 40ème escadron d'hélicoptères de Coxyde

Alouette III  Heli Flight Marine de Coxyde

Le "Pyrénées" aux épreuves de précision

Puma du "Pyrénées" à l'exercice de treuillage

L'équipe du "Pyrénées" à l'eau...

... Et après l'eau, les "Vins cœurs" ...   ;o)

Le 1/67 remporte le trophée « Sarmeet 2010 »

Belle victoire pour l’escadron d’hélicoptère 1/67 « Pyrénées » de la base aérienne de Cazaux qui s’est vu attribuer la première place lors du « Sarmeet 2010», les 18 et 19 mai 2010. Cette rencontre internationale SAR (Search and rescue - recherche et sauvetage) a rassemblé huit hélicoptères et équipages provenant de sept pays d’Europe (Belgique, Pologne, Allemagne, Italie, Hollande, Espagne et France), sur la base aérienne belge de Koksijde. Pendant les deux jours d’épreuves intenses, en vol et au sol, les participants ont pu comparer leurs méthodes de travail et partager leur expertise de la mission SAR.

Durant la première journée, l’équipage du Puma français a eu l’occasion d’éprouver ses qualités de rapidité et de précision lors d’un exercice de navigation en vol. L’après-midi s’est déroulée au sol avec des épreuves ludiques nécessitant force physique, finesse, réflexion et esprit d’équipe. Le lendemain, une épreuve de survie en piscine ainsi qu’une épreuve en vol de recherche, de treuillage et de largage de précision ont permis de hisser l’équipage girondin sur la première place du podium.

C’est un beau résultat pour une première participation au « Sarmeet » d’un équipage de l’armée de l’air française.
 

Reportage photographique : SIRPA air , Ailes militaires belges