Courriers de remerciements

 

Cher Monsieur,

Aujourd'hui, je viens vous dire un très grand merci pour l'accueil que vous m'avez réservé, lors de la cérémonie du 15 mai à Neufchâtel.
Cérémonie très solennelle mais surtout très chaleureuse, unis dans le souvenir de nos chers disparus.

Très émue tout au long de cette journée où je me sentais un peu des vôtres. Jean m'avait appris la joie de vivre, la fraternité, l'amour des autres et c'est ce que j'ai ressenti ce 15 mai.

J'ai eu le privilège de déjeuner à côté de ce très jeune pilote qui venait de faire le chemin qu'avait emprunté Jean, il y a cinquante ans. Quelle émotion ! Je l'ai beaucoup écouté. Le voici qui a pris la relève avec le même enthousiasme, le même esprit que ses aînés. J'en suis admirative.
Je suis repartie, après cette journée, le cœur serré mais réconfortée par toutes ces marques d'amitiés et de fraternité qui nous unissent.
Voici le chèque de ma petite participation aux actions de l'AHA.

Serait-il possible d'avoir une ou deux photos ainsi que la copie des discours prononcés lors de cette commémoration. Je vous en remercie.

Je n'oublierai jamais cette commémoration et surtout toutes ces marques d'amitiés.
Recevez, mes plus sincères amitiés.

Marie-France Faivre-Duboz
Sœur de Jean Varlot.

 

Messieurs,
Je tiens à vous remercier chaleureusement pour l’organisation de la commémoration de l’accident d’hélicoptère de mon père.
Cet hommage m’a permis de transmettre à mes enfants ce devoir de mémoire et de leur faire entrapercevoir la vie de leur grand-père.
En vous remerciant à nouveau, croyez Messieurs, à mes sentiments les meilleurs.


Frédéric Georges