Dans cette ville éloignée de la mer, les contacts avec la Marine nationale sont rares et pour cause…

 Si l ’école des mousses et celle de la gendarmerie maritime ont été installées à Cahors entre 1942 et 1944, ses bâtiments font rarement escale sur les rives du Lot ! Cette rencontre est l’occasion pour les marins de partager avec les cadurciens, la fierté d’exercer leur métier et de leur présenter les multiples activités de la marine.

Des démonstrations de combats de fusiliers marins et de vols d’hélicoptères sont organisées dans la ville. Des expositions à l’espace Clément Marot présentent également les missions et les matériels de la Marine nationale.

La présentation des bâtiments de surface, des sous-marins, en passant par les avions et les hélicoptères de la Marine; une explication de la sauvegarde maritime à celle de la mission humanitaire menée à Haïti en 2010; mais encore un concert du bagad de Lann-Bihoué et une exposition sur les peintres officiels de la Marine…

 C’est une plongée au cœur de la Marine qui est proposée aux nombreux visiteurs!

 

L’espace Clément Marot était transformé pour l’occasion en village de la Marine. Celui-ci a été inauguré samedi matin en présence du capitaine de vaisseau Dominique Lalé, commandant la Marine à Bordeaux, du lieutenant-colonel Robert Martel, délégué militaire du Lot, de Jean-Luc Marx, préfet du Lot et de Jean-Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors.



Les quelques milliers de visiteurs ont pu découvrir expositions (les Mousses et la ville de Cahors, la sauvegarde maritime, les forces sous-marines…), présentations de bâtiments (la frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul , le bâtiment de projection et de commandement (BPC) au travers d'opérations humanitaires au Liban et en Haïti), conférence sur « La Marine pourquoi faire ? » par l’amiral Launay, inspecteur général de la Marine, séances de dédicaces de peintres officiels de la Marine… Chacun a pu échanger avec un marin sur son métier (sous-marinier, contrôleur aérien, gendarme maritime…), sa vie à bord et sa fierté d’être marin.

Les Cadurciens ont également assisté à des démonstrations dynamiques de combats de fusiliers marins et d’hélitreuillages de naufragés au dessus du Lot par un Dauphin SP de la Marine nationale.



Le soir, ils étaient nombreux à assister au concert du Bagad de Lann-Bihoué dans les allées Fénelon. Celui-ci avait animé la ville dans la journée en jouant dans les rues ou au cœur du marché.



Dimanche 8 mai, les marins ont participé à deux cérémonies militaires : le traditionnel défilé des troupes à l’occasion des commémorations du 8 mai 1945, avec la Musique des équipages de la Flotte et une cérémonie au mémorial du moulin de la Motte, en mémoire des résistants lotois.

L'escale de la Marine se poursuit jusqu'à lundi 9 mai au soir, journée entièrement dédiée aux écoles. Ces journées auront permis à la Marine d’étendre son rayonnement au cœur des terres, et à Cahors de vivre, le temps d’un weekend, en bord de mer. Une façon aussi de susciter chez certains l’envie d’embarquer…

 

 

Démonstration de  sauvetage par un "Dauphin" de la flottille 35F

 
 
 
 
 
 
 

Dans un arbre perché...

Reportage photographique: Eric Marini et Marine Nationale