A.G. 2009

 Charenton le Pont

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la seconde fois notre Assemblèe Générale se déroule à Charenton le Pont.

Nous avons droit comme toujours à l'accueil  enthousiaste de nos charmantes hôtesses dont le sourire, hélas, cache trop souvent des intentions mercantiles, mais bon c'est la vie et les temps sont durs pour tout le monde...  ;o)

Notre Président ouvre les débats qui, nous promet-il, seront brefs pour laisser plus de temps aux retrouvailles qui sont, comme tout le monde le sait maintenant après 26 années de pratique intensive, le prétexte systématique à une débauche apéritive, mais j'anticipe...

C'est donc un auditoire attentif qui tout d'abord écoute la bonne parole des différents orateurs qui, conformément au mot d'ordre asséné plus haut, respecteront tous, même

les plus volubiles, la règle "Faites vite!"

Trouvez  l'erreur ...

(attention, une erreur peut en cacher une autre...)

La notion de Patrimoine des Hélicoptères de l'Armée de l'Air sera particulièrement à l'honneur cette année où se précisent de grands bouleversements dans l'organisation de la Défense.

L'heure des bilans ayant sonné, là encore de brefs exposés seront soumis à l'approbation de l'assistance:

Le nerf de la guerre                                      Le fonds documentaire                              La communication Internet

Et c'est la récré !...

Trouvez le photographe... Avant de passer à table.

A vos marques !...

Ambiance décontractée, non ?

Chacun savoure l'instant qui passe.

Sérieux s'abstenir... C'est curieux, seules ces dames sont approvisionnées...

Honnêtement c'est bon, mais un peu froid, je ne parle pas de l'ambiance mais du magret...

... Et en plus y'en a qui prennent le temps de sourire au lieu de manger pendant que c'est tiède...

Le vin, nous l'avons descendu jusqu'à la dernière goutte, j'ai des témoins.

Qu'est-ce que vous en pensez, c'était réussi quand même?

Au, fait l'erreur est juste, le jeune pilote de l'ALAT  est le petit fils de Pierre Colomb, bon pour cette fois...

Dites-moi, on a bien fait de manger du magret, l'année prochaine nous serons à Pau, y doivent pas savoir ce qu'est un canard là-bas!...

Reportage photographique : Jackie Peltier