06 juin 2003

Adieu aux armes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...Ils arrivent !...

...59 ans après, c'est pas trop tôt !

...base 101 Francazal parking du CIEH...

... s'agit-il bien du même évènement que l'on commémore ?

AS-555-AN-FENNEC  posé en finesse... 

...mais qui est le pilote ?

Vous me reconnaissez ?...

Sophan Men

Transfuge cambodgien qui a servi durant 30 années au sein du Centre d'Instruction des Équipages d'Hélicoptères...

.

En tout, une quarantaine d'années d'aviation, tant au Cambodge qu'en France...

.. "bons et loyaux services" ...

(comme on dit dans les manuels)

.

.

Chaleureuses congratulations...

(de gauche à droite)

Jean Pellereau (de dos),

 Sophan Men,

Jean Raingeard (Gal Cdt la DPMAA),

Poun Kim (lui aussi transfuge cambodgien, école de Cognac)

Parmi les invités, un vieux compagnon de route...

le Sikorsky H-34,

posera pour la photo de famille.

...les souvenirs resurgissent durant le discours du Lt Colonel L. commandant le CIEH

(pour en savoir plus, cliquez sur la photo de droite --->)

...le Lt Colonel B. S. Cdt en second le CIEH

 présente les petits cadeaux qui entretiennent l'amitié...

ses amis et participants à cette fête lui offrent entre autres :

  • Un livre d'or du CIEH

  • Une médaille commémorative du CIEH

  • Un écran plat pour ses nuits blanches (devant l'ordinateur)

  • et encore, le temple d'Angkor

  • et surtout un billet (A/R) pour Phnon Penh

  • ...oubliez la casquette de général !

Très ému, Sophan a remercié l'assistance en rappelant ce qu'il devait à la France... et à l'amitié des hommes.

( <--- pour en savoir plus, cliquez sur la photo de gauche)

... et maintenant, la vie de famille !

Mme et M  Men

... et resteront les souvenirs de ces retrouvailles

où la fraternité s'est montrée sous son plus beau jour.

* Addendum *

Emporté par une implacable maladie, Sophan nous a quitté le 10 juin 2004.

 Lors d'une cérémonie de rite bouddhiste célébrée au crématorium de Cornebarrieu près de Toulouse, ses amis se sont retrouvés pour un dernier adieu plein d'émotion en se joignant à sa famille et à ses proches, le C.I.E.H. et des membres de l'A.H.A. ont témoigné par leur présence du respect à l'homme de cœur qu'il demeure dans notre mémoire.

 

(Reportage photographique de Gérard Finaltéri A.H.A.)